PLAIDOYER POUR LA LEVEE DE L’INTERDICTION DES VEHICULES AVEC DIRECTION A DROITE

 

  • Vu la situation économique actuelle du pays, marquée par un ralentissement de la croissance et par conséquent la faiblesse des revenus individuels ;
  • Vu la technique et la technologie qu’exige le changement de la position du volant d’un véhicule ;
  • Vu le nombre très limité de Mécaniciens professionnels à Conakry, et quasiment absents à l’intérieur du pays ;
  • Vu le risque d’endommagement irréversible et ou la perturbation du système initial pouvant entrainer des accidents involontaires ;
  • Vu le coût exorbitant qu’exige le changement de la position du volant (main d’œuvre et matériels).

L’O.C.D.R, dans le souci de défendre le bien-être individuel et collectif a mené des  enquêtes auprès de la Police routière, des importateurs de véhicules, des détenteurs des véhicules avec direction à droite, des mécaniciens et autres citoyens. Les résultats de ces enquêtes révèlent entre autres :

  • La quasi-totalité des accidents de circulation est dû à des facteurs indépendant de la position du volant (excès de vitesse, système de freinage défectueux, l’état des routes, conduite des chauffeurs inexpérimentés et souvent ivres…) ;
  • La perte financière pour les importateurs ayant ce type de véhicules en stock ;
  • La contrainte de se retrouver désormais à pied par manque de moyens pour changer la position du volant ou pour acquérir un nouveau véhicule ;
  • La défaillance du système de transport en commun.

L’O.C.D.R, après une analyse soutenue de ces conclusions, plaide auprès du Ministre d’Etat, Ministre des Transports à lever l’interdiction sur les véhicules qui ont déjà franchis les cordons douaniers guinéens (en circulation ou en stock chez les importateurs).

A lire aussi :  Guinée : Les victimes de Koulé, N’Zérékoré et Beyla demandent que justice soit faite, après les violences intercommunautaires de juillet 2013

L’O.C.D.R, espérant une suite favorable à ce présent plaidoyer, soutient le Ministre d’Etat, Ministre des Transports dans sa décision d’interdire l’importation de tout nouveau véhicule avec direction à droite.

Conakry, le 31 août 2016

                 Le Président

Mamadi 3 KABA